Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 1 dans captcha_element_process() (ligne 239 dans /var/www/ceps/www/sites/all/modules/captcha/captcha.module).

DINER A LA RESIDENCE DE S.E.CHAKIB MOUSSA, AMBASSADEUR DU MAROC EN FRANCE

Le 19 mai 2016, le CEPS a organisé, avec le soutien de l’Ambassadeur du Maroc en France S.E. Chakib BENMOUSSA, une rencontre entre les membres du CEPS et des personnalités invitées par l’Ambassade. 

Au cours de ce diner, l’Ambassadeur a rappelé que le Maroc a fait le choix du libéralisme et de l’ouverture sur le monde et a illustré les atouts économiques et les opportunités d'investissements qu'offre le Royaume.  M. Benmoussa a rappelé les différents accords de libre-échange conclus par le Maroc avec différents pays du monde, particulièrement l’accord d’association avec l’Union européenne, en soulignant que ces accords ont pour objectif de préparer l’économie marocaine à affronter les défis imposés par la mondialisation.

Dans son exposé, le diplomate marocain a abordé aussi les atouts économiques et les opportunités d'investissements qu'offre le Royaume, relevant la dynamique enclenchée dans le Royaume grâce à des stratégies sectorielles associant les acteurs publics et privés. Il a cité, entre autres, les secteurs constituant les nouveaux métiers mondiaux retenus par le Maroc dans ses plans de développement, notamment l'automobile, l'aéronautique, l'agriculture (plan Maroc Vert), le tourisme et l'industrie (stratégie d'accélération industrielle).

M. Benmoussa s’est attardé également sur l'amélioration du climat des affaires dans le pays et la mise en place de projets structurants dont le port de Tanger-Med, notant que cette dynamique s’est traduite par une augmentation significative remarquable des IDE, permettant ainsi à l’économie marocaine de résister à tous les aléas, en dépit d'une conjoncture internationale difficile.

Lors de cette rencontre, une place de choix a été accordée au nouveau modèle de développement des provinces du Sud du Royaume. Cette vision ambitieuse, a expliqué l’ambassadeur, permettra à ces provinces de jouer pleinement leur rôle dans le développement économique et social, en tant que passerelle régionale et hub économique entre l’Afrique et l’Europe.

La politique énergétique au Maroc prônant l'utilisation des énergies renouvelables et la 22ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations unies sur le changement climatique (COP 22) ont été également évoquées lors de cette rencontre.

Lire le communiqué de l'Ambassade du Maroc en France

Category: