Notes d'actualité
26 septembre 2016

DES ILLUSIONS N'ONT JAMAIS CONSTITUE DES VERITES

L’Afrique serait le continent qui connaitrait la croissance la plus rapide dans le monde....
Par Amélie AGBO, Chargée de mission et Loïc TRIBOT LE SPIERE, Délégué Général - CEPS 
 
 
A en croire certains «spécialistes», l’Afrique serait en train de devenir un véritable « Eldorado » en matière de consommation. Les arguments avancés sont assez surprenants :
 
L’Afrique serait le continent qui connaitrait la croissance la plus rapide dans le monde. Si séduisante qu’elle soit, cette affirmation mérite d’être nuancée. De quelle croissance parle-t-on ? Peut-on raisonnablement mettre sur le même plan les ratios de croissance d’Amérique, d’Afrique ou d’Europe ?
 
"L’explosion démographique » est ensuite mise en avant comme un signal fort de consommation et, à titre d’exemple, le cas du Nigéria est mentionné où le taux de natalité est supérieur à toute l’Europe de l’Ouest. Gardons raison encore et comparons ce qui est comparable. La progression démographique doit être appréciée en fonction d’un contexte économique, social, sanitaire… pour en tirer des conclusions sérieuses en matière de consommation. Les incidences de la démographie sur les flux migratoires n’ont d’ailleurs échappé à aucun observateur averti !
 
L’urbanisation serait aussi un facteur déterminant de consommation. L’Afrique compte plus de 50 villes de plus d’un million d’habitants. Mais le fait d’être urbanisé transforme-t-il le citadin en grand consommateur ? Une ville est un espace qui n’est que l’expression d’un contexte économique.
 
Il est enfin souligné la progression significative des classes moyennes qui ne représenteraient que 35 millions d’habitants (disposant d’un revenu annuel d’environ 3 mille dollars/personne) sur un total d’un milliard d’individus. Il est évident qu’il faut nuancer et préciser que la répartition est inégale en fonction du niveau des Etats. Par ailleurs, un simple calcul nous fait découvrir que si on dispose de 250 dollars par mois, soit un peu plus de 8 dollars par jour, on peut faire partie de la classe moyenne en AfrIque...
 
Sincèrement de qui se moque-t-on ?