Club Architecte (Bruxelles)

// Pôle Territoires en mouvement

Quand la complexité technique l’emporte sur le sens, il est temps de se parler.

Tel est le constat et l’ambition de ce club. Qu’on l’appelle malaise, crise ou panne, la situation actuelle de l’Europe se caractérise avant tout par une perte de sens. Les institutions fonctionnent, se nourrissent des directives qu’elles produisent.

Aujourd’hui la construction européenne donne l’impression de se faire sans architectes, par poussées juridiques. Elle est capable de définir avec une grande précision des normes techniques ou de se prononcer sur des sujets éminemment complexes. Il lui manque le souffle et l’envie que seuls des hommes et des femmes convaincus et investis peuvent apporter.

Quel souffle porte l’Europe ? Pourquoi légifère-t-on ? Pour qui ? Ces questions sont au coeur de l’activité de ce club. Il vise à :

- être un espace d’expression libre pour des personnes impliquées dans la dynamique européenne,

- prendre de la hauteur par rapport aux données techniques et juridiques en s’attachant aux grands enjeux politico-techniques,

- penser l’idée européenne comme dynamique du quotidien et finalité pour l’ensemble des peuples

OBJECTIFS

À Bruxelles : Accompagne les hauts fonctionnaires – tant de la Commission que du Parlement Européen – et les acteurs de la société civile et professionnelle face aux défi s auxquels l’Union Européenne est confrontée. 

Le Club Architecte est destiné aux fonctionnaires européens de toutes nationalités et issus de l’ensemble des institutions communautaires.

 

La méthode CEPS et l'esprit "club" 

La singularité de cette démarche tient au fait de réunir,  dans un cadre convivial, quelques personnalités (20 à 30) dans un véritable esprit club : espace de rencontre entièrement dédié à la réflexion, sans se soucier des effets de mode. Ce cénacle offre aux responsables conviés un espace permettant d’aborder les sujets qui les concernent particulièrement, et d’échanger leurs analyses et recommandations. 

Nous adoptons les « Chatham house rules », c'est-à-dire que nous pouvons reprendre des idées exprimées pendant ces rencontres, mais sans communiquer ni leurs auteurs, ni le lieu où ils ont été tenus. 

Ces rencontres sont exclusivement destinées aux membres du club, lesquels font tous l’objet d’une cooptation. Dans cet esprit l’invitation est nominative et personnelle et ne peut être transmise à une personne tierse sauf accord préalable des organisateurs. Il n’est demandé aucune participation financière aux personnalités conviées. Chaque membre du club reçoit les documents de synthèse des travaux du club, réalisés par le CEPS.  
 

Une formule centrée sur le débat d'idées

Pour une plus grand efficacité et productivité, les sessions suivent un ordre du jour encadré. A chacune des sessions du club, une ou deux personnalités interviennent une quinzaine de minutes puis répondent pendant le reste du dîner aux questions des participants. Ce débat, animé par un membre du CEPS, permet de cerner la problématique au plus près et de proposer des recommandations. 

BOARD

Président

André VANDOREN, Directeur - Organe de coordination pour l’analyse de la menace

Conseillers

Eduardo BUGALHO, Coordinateur du Secrétariat des Membres Non-Inscrits - Parlement européen
Michel DERDEVET, Membre du Directoire d'ERDF 
Jocelyn GUITTON, Administrateur, DG Commerce - Commission européenne
Xavier PAVARD, Attaché de presse - Conseil de l'UE
Alessandro POLITI, Délégué du CEPS en Italie 
Tanguy de SAINT-MARCQ, Délégué du CEPS en Belgique 
Jean-Pierre VANDERSTEEN, Avocat, Barreau de Bruxelles  
Peteris ZILGALVIS, Chef d’unité, DG Société de l’information et médias - Commission européenne
 
 
contact du club

Hélène PICHON

helene.pichon@ceps-oing.org

01.53.63.13.66